Pourquoi j'ai arrêté : le texte vérité de Keno Don Rosa

Publié le 17 Février 2013

J’avais initialement présenté ici le 17 février 2013 la traduction intégrale du document de Keno Don Rosa. Ce texte m’avait  semblé assez important pour comprendre l’artiste et j’avais donc pris le temps de le traduire (près de 10 heures) en essayant d’être le plus fidèle au texte original.

 

Le 23 février 2013, Jano Rohleder, se faisant l’interprète de Keno Don Rosa m’a demandé de supprimer cette traduction non autorisée. L’information était relayée sur le Facebook officiel de Don Rosa le jour même.

 

La raison donnée est la suivante : « Ce texte n'est pas un coup de gueule public contre Disney ou autre, mais il a été tout simplement conçu comme un épilogue aux nombreux textes biographiques dans la collection de Don Rosa. Ainsi, il ne doit être traduit que dans les quatre langues dans lesquelles cette collection a été publiée ainsi qu’en anglais, en version originale par Don Rosa. Il ne devrait pas apparaître ailleurs que sur notre page officielle career-end.donrosa.de. »

 

J’ai d'abord été très déçu de recevoir un tel message. Effectivement, sur le plan juridique, je n’avais aucun droit de traduction sur ce texte. Mais il me semblait que permettre aux fans francophones de mieux comprendre l’artiste pouvait être utile. Comme vous pouvez l'imaginer,  je n'ai pas non plus le droit de publier des cases de bandes dessinées Disney. A ce jour, personne chez Disney ne m'a jamais demandé de supprimer des scans ni des informations. Je suis vraiment triste que la première demande émane de Don Rosa. Mon blog est libre d’accès, je ne gagne pas d'argent avec lui, et c'est seulement une démarche de fan qui m’a poussée à traduire ce texte.

 

En dehors du point de vue juridique, je ne comprends pas trop quel est le problème ni à qui je fais du tort. J'avoue qu'il aurait été plus correct de ma part de demander la permission avant. J’ai tout de même l’impression que suite à ses problèmes juridiques, Don Rosa est devenu très méfiant.

 

Par sympathie pour Jano Rohleder avec qui j’ai déjà échangé à plusieurs reprises et par respect pour Keno Don Rosa, j’ai donc retiré la traduction intégrale le 24 février 2013. Néanmoins, j’ai choisi d’en présenter ici un résumé.

 

 

Pour les amateurs de VO, l’original se trouve ici http://career-end.donrosa.de/

 

 

 

L’EPILOGUE

 

Don Rosa  a contribué à la Collection Don Rosa publiée par Egmont en 9 volume. Le texte présenté sur le site mentionné ci-dessus aurait dû paraitre dans le dernier tome. Egmont avait accepté mais Disney s’y est opposé. Finalement un accord a été trouvé : le texte est disponible sur internet et l’adresse du site dédié figure dans le dernier volume.

 

 

POURQUOI J’AI ARRETE

 

Dans cet épisode autobiographique final, Don Rosa donne par ordre croissant les raisons qui l’on poussé à arrêter.


 

Raison n° 6 : Il a travaillé trop longtemps

 

Il rappelle qu’il a travaillé depuis l’âge de 14 ans dans l’entreprise familiale et qu’il y a travaillé pendant toutes ses vacances alors qu’il était encore étudiant. Ouvrier de chantier, il a gagné un peu d’argent, ce qui lui a permis de bâtir une belle collection de BD américaines mais il regrette que cette expérience lui ait aussi volé une partie de sa jeunesse et des relations sociales. En 2008, il a réalisé qu’il avait travaillé à temps plein pendant plus de 40 ans. Il pensait qu’il avait finalement gagné le droit de ralentir, de prendre le temps de profiter de la vie et de passer plus de temps avec sa femme dans sa propriété qu’il appelle sa « réserve naturelle ».

 

 

Raison n° 5 : Il travaille trop dur

 

C’est ancré profondément en lui : il ne sait pas comment faire quelque chose sans se laisser consumer par la passion. C’est un bourreau de travail, incapable de se détendre. L'inactivité le rend nerveux et le fait sentir «coupable». Il ne peut pas s’asseoir pour regarder la télé plus de 45 minutes sans ressentir le besoin de faire quelque chose de productif.

 

Sur son travail dans la BD Disney, il pense qu'il est évident que les fans n'aiment pas ses histoires grâce à son style, mais grâce à son travail acharné.  Selon lui, ses lecteurs doivent aimer ses histoires parce qu'ils pensent que «pour que quelqu'un mette autant de travail dans un dessin si mauvais, il faut qu’il y prenne du plaisir ! ». Il précise qu’il a compensé son manque de talent artistique en fourrant tout un tas de «détails inutiles et irritants» dans chaque case. Voir une vidéo de Don Rosa sur ce sujet 

 

Même s’il a arrêté de créer des BD, Don Rosa avoue qu’il lui faudra de nombreuses années pour guérir de son incapacité à me détendre.

 

 

Raison n° 4 : Sa popularité

 

Pendant les 15 dernières années de sa carrière, il savait que son plus gros problème était sa popularité auprès des fans de BD, couplée avec le fait qu’il était d'abord et toujours un fan lui-même.

Don Rosa se sentait le représentant de Barks et de tous les scénaristes et dessinateurs de BD Disney. C’était important pour lui, une sorte de mission divine.

 

Puis, il a réalisé que les scénaristes et dessinateurs de BD Disney sont tous payés à peu près pareil, un taux forfaitaire par page. Alors qu’il était déjà lent à produire son travail, il en produisait encore moins car sa popularité l’amenait à voyager beaucoup tandis que les autres artistes, moins populaires que lui, restaient travailler chez eux. Normalement, l'auteur ou l’artiste le plus populaire gagne plus d'argent que les autres. Mais dans ce système, son revenu était inférieur à celui des autres et la raison en était, paradoxalement, que son travail était plus populaire que celui des autres !

 

L'autre «malédiction» de sa popularité était le nombre de courriers de fans qu’il recevait et auxquels il mettait un point d’honneur à répondre. Il répondait lui-même à 100% du courrier des fans. Mais, à la fin des années 90, avec l’arrivée des e-mails, il ne pouvait plus faire face et a donc dû prendre la douloureuse décision de ne plus répondre aux fans.

 

Il essaie cependant de compenser par d'autres moyens. Par exemple, quand il est invité à un festival de bande dessinée européen ou à une signature en librairie, il passe 10 à 11 heures non-stop au service des fans. Il n’est jamais fatigué dans de telles circonstances.  C'est l'énergie qu’il reçoit de ses fidèles fans qui le pousse.

 

 

Raison n° 3 : Sa dépression

 

Sa dépression est une conséquence directe des 2 raisons suivantes. Elle est le résultat de sa prise de conscience qu’il allait bientôt devoir arrêter à cause de la raison n° 1 et qu’il était triste que les choses tournent ainsi. Sa dépression a été accentuée par la raison n°2. Le seul fait de prendre conscience de sa dépression a cependant suffit à résoudre 80% du problème. Il a également compris que cette passion pour son travail avait été à la fois la meilleure et la pire des choses.

 

 

Raison n° 2: Sa @ # $% & de mauvaise vue !

 

Don Rosa souffre d’une myopie congénitale depuis la naissance.  Les 55 premières années de sa vie n’ont pas trop posé de problème. Vers 2006, il a commencé à éprouver des troubles de la vision. En 2007, il ne pouvait plus voir assez bien avec ses lunettes pour dessiner normalement.  Il a ainsi dû dessiner avec mon nez collé sur la feuille à dessin. Ce fut très pénible.  Début  2008, la rétine de son œil gauche s’est décollée. Le 17 mars 2008 restera gravé dans sa mémoire comme le jour le plus effrayant de sa vie. Sa rétine gauche était près de se détacher complètement de son œil, la cécité permanente le guettait. Il a été opéré de toute urgence. La convalescence a été très dure car pendant 2 mois, il a dû garder le visage vers le bas, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les choses se sont tout de même arrangées mais il garde cependant un problème : sa vision à l’œil gauche est inclinée d’un angle de 10 degrés et sa cicatrice lui donne une vision déformée, les lignes droites lui paraissent ondulées. Son œil droit ayant un verre plus épais que celui de son œil gauche, le même objet vu par l’œil droit semble plus petit qu’à travers l’œil gauche (pour en savoir plus voir ici). C’est cette raison qui lui a fait immédiatement arrêter la bande dessinée.

 

Après son opération, on lui a demandé pourquoi il n’écrivait pas d’histoires pour les faire dessiner par d’autres.  Sa réponse est qu’il ne veut plus fonctionner dans le système décrit dans la raison n°1.

 

 

Raison n° 1 : Le système des bandes dessinées Disney

 

Peu de gens le savent mais il n’y a jamais de royalties versées aux personnes qui créent des bandes dessinées Disney. Les auteurs et dessinateurs sont payés un taux fixe par page par un éditeur pour qui ils travaillent directement. Ils n’ont aucun lien avec la société Disney. Après cela, peu importe combien de fois cette histoire est utilisée par les éditeurs à travers le monde, peu importent les ventes, les créateurs ne reçoivent rien d’autre.

 

Un jour Don Rosa a remarqué que les éditeurs ont mentionné son nom sur la couverture, comme ils le faisaient avec celui de Barks. Il en a d’abord été très fier, puis les choses ont pris de l’ampleur. Son nom devenait vendeur, synonyme de succès en terme de ventes. Il faisait la promotion de ces collections sans qu’il ne lui revienne le moindre centime. Malgré cela, les fans européens pensaient qu’il était millionnaire.

 

Puis, les éditeurs ont intitulé des éditions non pas « Picsou n°1 » mais « Don Rosa n°1 », sans le prévenir ni même lui demander son avis. Il a donc réagi et a déposé son nom à travers l'Europe et l'Amérique du Sud.  En s’appuyant sur ce dépôt, il a décidé de demander une redevance annuelle pour l'utilisation de son nom dans le but de vendre des produits. Il demande également un certain contrôle sur le produit (qualité de la traduction, des mises en couleur…) Egmont a été le premier à accepter, et lui a même concédé une contrepartie basée sur les ventes.

 

Les autres éditeurs n’ont pas suivi (sauf apparemment Glénat voir ici) et ont donc dû retirer le nom de "Don Rosa" de leurs couvertures. Ils ne peuvent donc pas non plus utiliser les textes annotés par l’artiste ni d'autres matériaux supplémentaires.

 

 

CONCLUSION

 

Compte tenu du système Disney, pourquoi Don Rosa ne s’est-il pas mis à faire des BD avec ses propres personnages ? Il répond alors que n'importe quel personnage qu’il pourrait créer, il n'aurait pas grandi avec. Il ne voudrait pas de lui. Son plaisir était de créer des histoires avec les personnages qu’il a aimés toute sa vie.  Il est par-dessus tout un fan.

 

Il n’a pas vraiment besoin d’argent. Quand il a réalisé qu’il ne pouvait plus continuer à créer des bandes dessinées Disney, un ami lui a vendu une partie de sa collection (la partie «récente», de 1970 à 1985) ce qui lui a permis de finir de payer sa maison. Il n’a pas d’enfants, il conduit la même voiture depuis 1978, il n'a pas besoin d'une maison de vacances car il vit déjà à la campagne.

 

Il se considère comme l'homme le plus chanceux sur Terre. Il a eu une enfance privilégiée, a épousé une femme merveilleuse, puis le destin a voulu que pendant plus de 20 ans, il a réalisé le rêve le plus cher de mon enfance.  Il a été traité comme une star par dans de nombreux pays. Il conserve ses collections de BD (près de 40.000 BD américaines des années 1945-1970) et de DVD. Quand il aura finalement appris à se détendre, il a l'intention de s’asseoir et de relire et de regarder à nouveau tous ses divertissements préférés.

 

Il termine par cette belle phrase : « Maintenant, si vous voulez bien m'excuser ... Je crois que je vais redevenir un simple fan. »

 

Laissons-le donc redevenir un simple fan et qu’il soit remercié de tous les grands moments de plaisir qu’il nous a permis de vivre ! 


 

Rédigé par Pmspg

Publié dans #Picsou et Cie par leurs auteurs et dessinateurs

Commenter cet article

Morgan Piguet 28/12/2016 21:46

Merci pour cet article. :-)

sur le résultat Keno 07/03/2016 12:40

Moi j’avoue que je suis un grand fan de Keno Don Rosa et j’adore toutes les histoires qu’il a crée. Et je suis sûr qu’il aurait eu un meilleur résultat s’il avait créé ses propres BD avec ses propres personnages !

Jano 25/02/2013 19:35


I think a brief summary should be fine, as all those news sites have also posted excerpts.


I know it might be difficult to understand Don's reasoning, but please be assured that this has absolutely nothing to do with legal problems or with Don acting against his fans or something. Even
if you had asked before, Don would have not given permission, but rather told you that it shouldn't be translated. Of course, he won't sue anyone who translates this text, but he hopes that the
fans will comply to his wishes.


The thing is: The way this has spread over the internet seems like an "open letter" or "settling a score" or something, which it was never intended to be. As I said, this was always just meant to
be read in context with Don's previous autobiography texts from the DRC book set ... it's NOT supposed to stand on its own, but only as a concluding text for those readers who've already read all
of the other texts. That's why it should only be available in the languages that the book set has been published in (as well as in Don's original English). Any other translation would be out of
context because people would just see this seemingly "ranting" text, but not the whole autobiography that predated it and which is necessary to understand how it's really meant. Don even thought
about not putting up online his original English text, but then decided to do so anyway.

Jano 24/02/2013 17:17


Sure, I can fully understand your intentions, and I'd probably be interested in translating this into my own language myself if it hadn't been published in German anyway.


However, Don absolutely doesn't wish ANY versions besides the one published on the official website, he has been very clear about this. The text is NOT meant to be available to as many people as
possible, it is NOT about "telling the truth about Disney" or whatever. It is simply the conclusion to the texts that have been published in previous volumes of this book set and was never meant
to be anything else. The very only reason why it's on the internet is that it couldn't be published in the book set.


Please also refer to the detailed info I posted in Don's name on his FB page: https://www.facebook.com/DonRosaOfficial/posts/483558228365757


Quote: "The 'epilogue' was originally meant to be read ONLY in that expensive book set by that limited number of people, as is stated in Don's introduction to the text. Putting it on the the
internet was the only option he had to enable those people to read it, and it's those readers who have spread the link to the site. It was never Don's intention to let the 'entire world' read it
or have it go 'viral' via all those American news sites that mostly don't know who Don is anyway. Don is NOT trying to 'protect' anyone. But he doesn't wish to capitalize on the situation to
someone else's disadvantage. It's a matter of honor, not contractual obligation.'


I've talked to Don about this several times since I've put the text online for him, and as I've said, he's been very clear that it absolutely shouldn't be published anywhere else or be translated
in any other languages. He also wasn't too happy that it went viral on all these American news sites, putting it out of context. It's just a conclusion to his autobiography texts from the DRC
book set, NOT an "open letter" that "everyone deserves to read" or something.


I hope you can understand his reasoning for this.


All best,
Jano 

Pmspg 24/02/2013 21:33



Jano,


My purpose is not to be in conflict. As you can see, I try to respect as well Don's wish and mine. The translation has been removed but I summarized the whole text. I hope it is now convinient.
Let me know.


 


Pmspg 



Jano 23/02/2013 00:50


Hi Pmspg,


I'm very sorry since you went through all the trouble to do this very long translation, but I'll have to ask you to remove this text from your blog. Don is very specific about this, it is NOT a
general public rant about Disney or something, but was just meant as an epilogue to the many biographical texts in the Don Rosa Collection. Thus, it should ONLY be translated
into the four languages that this book set has been published in as well as appear in Don's original English. It also should not appear anywhere else besides our official
career-end.donrosa.de page. Sorry for the incovenience, I hope you understand.


All best,
Jano 

Pmspg 23/02/2013 15:46



Hi Jano,


 


I’m really disappointed to receive such a message. You’re completely right on the legal side. I have no authorization to publish this text. But that seems really out of topic
regarding the love French fans devote to Keno Don Rosa. This text is fundamental to better understand Keno.





I know I have no legal right to translate Keno’s original text and publish it. As you may imagine, I haven’t got the right to publish panels from Disney comics either. No one from Disney has ever
asked me to remove any information. So, I’m really sad it’s you who asks me first.


 


You’re a fan as I am (I even think you’re more passionate than me) and I think you can understand it was important for me to provide this text in my native language. My blog is
free, I don’t make money with it, and it’s only an informative initiative from my part.


 


Apart from the legal point of view, I can’t see what the problem is and I wonder why Don Rosa’s matters are so complicated.


 


Let me a few days to think about it and chose what I’ll do.


 


Best regards


 


Pmspg