Le jour où Mickey Mouse ouvrit les yeux…

Publié le 15 Juillet 2014

Le titre de cet article peut vous paraître bizarre. Et pourtant, vous n’êtes pas sans savoir que Mickey Mouse en tant que personnage de dessins animés ou de BD a évolué physiquement avec le temps. L’objet de cet article est de porter attention à l’évolution de ses yeux.


Un petit rappel s’impose.

Voici les premières images de Plane Crazy et de Steamboat Willie, les premiers dessins animés dans lesquels apparaît Mickey, en 1928.


PlaneCrazy.gif

Plane Crazy (1928)

Steamboat-willie.jpg

Steamboat Willie (1928)

 

Vous remarquerez ici qu’entre ces deux courts métrages, ses yeux sont différents. Dans « Plane Crazy », Mickey arbore deux grands globes  ovales avec des pupilles ovales, noires et pleines. Dans « Steamboat Willie », finis les deux gros globes, seules restent les 2 pupilles noires, les globes étant suggérés par le haut et les côtés de la tête de Mickey.

 

Qu’en est-il dans la BD ?

 

Voici Mickey tel qu’il est apparu lors de sa première bande dessinée quotidienne « Mickey dans l'île mystérieuse », le 13 janvier 1930. Le début de cette BD est d’ailleurs inspirée du dessin animé Plane Crazy.


YM-001-first-strip.jpg

 

Si on regarde de plus près la cinquième case, on voit qu’Ub Iwerks (qui avait dessiné Mickey pour les deux dessins animés cités plus haut) a donné à Mickey un nouveau regard. L’œil est noir et ovale et une encoche en pointe simule une pupille blanche. YM-001-Detail.jpg

 

Mickey-sFolie.jpg

Mickey’s Follies (1929)

Effectivement en 1929 au cinéma, les yeux de Mickey avaient évolué pour lui donner un regard qui se voulait plus expressif.

 

A l’époque, Mickey avait des yeux « en forme de tarte » dont une part aurait déjà été mangée. Les habitués des graphiques économiques diraient « en forme de camembert », les amateurs de jeux vidéo y verraient les prémices de Pac-Man, le célèbre mangeur de fantômes.

 

L’activité Dessins Animés étant l’activité majeure de Walt Disney, le dessin des personnages de BD devait s’aligner sur le modèle du dessin animé.

 

Après le départ d’Ub Iwerks, Floyd Gottfredson reprend le dessin des bandes quotidiennes de Mickey le 5 mai 1930 au cours de l’aventure « La vallée infernale ». Mickey a, bien évidemment, les yeux « en forme de tarte ». YM-30-05-05-Detail.jpg

 

YM-30-05-05.jpg

 

 

Malgré le retour aux pupilles noires et pleines (façon Steamboat Willie) sur les dessins animées des années 30, Mickey garda dans les BD quotidiennes ses yeux « en forme de tarte » jusqu’en 1938.

Et contre toute attente, l’apparition du visage moderne de Mickey (petits yeux ovales avec des pupilles pleines)  arriva en plein milieu de l’aventure « Mickey et Robinson Crusoé » le 22 décembre 1938.

 


Regardons de plus près le dernier strip avec Mickey aux yeux « en forme de tartes » date du 21 décembre.


YM 38-12-21

 

Sur la première case, on reconnaît bien son visage caractéristique. Le lendemain, le 22 décembre 1938, l’aventure continue et voici l’apparition des yeux avec des pupilles.

 

YM-38-12-22-copie-1.jpg

 

 

Gottfredson aligne son dessin sur les directives des studios Disney de façon à ce que le personnage de BD ressemble le plus possible à celui qui va désormais évoluer sur grand écran à partir de « Mickey’s surprise party » sorti le 18 février 1939.Gageons que les lecteurs assidus des aventures de Mickey  dans les journaux ont dû être assez surpris de voir leur héros se transformer ainsi du jour au lendemain !

Mickey-sSurpriseParty.jpg

Mickey’s surprise party (1939)

 

Voici un zoom sur le personnage de Mickey de chacune de ces deux planches pour mieux apprécier son visage.

 

YM-38-12-21-Detail.jpg YM-38-12-22-Detail.jpg
21 décembre 1938 22 décembre 1938

 

 

Un détail tout de même, lors de la mise en couleurs des BD, le visage de Mickey restera blanc, encore pour quelques années.

 

 

Etonnant ce changement graphique en un clin d’œil, non ? Parions qu’après la lecture de cet article vous aurez un autre regard sur Mickey et que vous l’aurez désormais bien à l’œil !

 


Rédigé par Pmspg

Publié dans #Familles Mouse & Duck

Commenter cet article