Article sur Gilles Maurice, auteur d'un arbre généalogique des Ducks

Publié le 4 Juillet 2007

 

Vous connaissez peut-être l'arbre généalogique des Ducks le plus extravagant, le plus fouillé, le plus gigantesque qui soit.  Mais connaissez-vous son auteur : Gilles Maurice, un passionné du monde des Carnards de chez Disney ?

Le JDD vous en dresse un portrait joliement écrit par Guilaine IDOUX : lire l'article sur Gilles Maurice

Voir également l'article L'arbre généalogique des Ducks qui lui est consacré sur ce blog.

Rédigé par Pmspg

Publié dans #La BD Disney sur le web

Commenter cet article

Nijal 08/07/2007 23:48

Article très intéressant!
Il a pour mérite de mettre en relief les différentes "écoles" qui étudient l'univers Picsou: l'école "donaldiste" (drôle de nom) que je qualifierais plutôt d'"américaine" (Carl Barks et Don Rosa en sont les deux principaux auteurs, auxquels on peut rajouter une nébuleuse "barksienne" dont fait partie Van Horn par exemple), l'école italienne (la plus prolifique?), l'école danoise (je n'ai pas de noms d'auteur en tête)...
Cet article met en perspective l'extrême orthodoxie des "donaldistes", autrement dit les tenants de l'école américaine. Gilles Maurice n'est pas un "donaldiste" si l'on regarde son arbre généalogique qui est un bordel monstre, qui prend même en compte (horreur!) les créations italiennes, si nombreuses.
Par contre, l'article laisse entendre que Donald, Picsou, seraient moins populaires en France que Mickey, par rapport à l'Allemagne, le Brésil et surtout, surtout, la Scandinavie. Je ne suis pas vraiment d'accord. Il suffit de voir les tirages de Picsou Magazine et Super Picsou Géant qui dépassent ceux du Journal de Mickey et Mickey Parade. Mais j'avoue que ça ne veut pas dire grand-chose, car ces périodiques publient indifféremment des histoires de Picsou ou Mickey, sauf Picsou Magazine qui s'est concentré depuis longtemps sur l'univers des canards. Mais j'ai quand même du mal à croire que Mickey soit plus populaire en France que Donald ou Picsou.
De toute façon, le cas de la France est un peu particulier car elle possède l'un des patrimoines "bédéssinés" les plus riches du monde avec la BD franco-belge (Astérix, Tintin, et je passe sur toute la production actuelle qui est pléthorique ex: Titeuf), que ne possèdent pas (dommage pour eux) des pays comme l'Allemagne ou les pays scandinaves!
Voilà pourquoi la BD Disney sera toujours en-dessous de la production bédéssinée locale en France.
 
P.S: dans l'article il est dit que Carl Barks a créé Picsou en 1937. Faux! Il l'a créé en 1947. Mettons cette erreur sur une faute de frappe ou un malentendu lors de l'interview, et pas sur Maurice Gilles dont la culture disney ne souffrirait pas une telle approximation.
Sur ce, encore merci pour ce blog!

Pmspg 12/07/2007 23:37

Merci pour votre commentaire qui vaut un article à lui tout seul !
En ce qui concerne la popularité de Donal et Picsou face à Mickey, il me semble que Picsou est nettement plus en retrait en France que Donald ou Mickey. Pour preuve Picsou n'apparaît pas systématiquement sur la couverture de Picsou Magazine (20 fois sur les 100 derniers numéros) ou Super Picsou Géant. Il semble bien plus présent sur les couvertures à l'étranger.
La concurrence face aux BD Disney est certes rude. D'autant plus qu'en France  la lecture des BD se fait de moins en moins dans les magazines et de plus en plus en albums.
 
Pmspg