Publié le 13 Mai 2009


Alors que la concurrence est rude (concurrence des loisirs numériques, concurrence des autres magazines de BD...), et que les ventes de magazines de BD chutent (voir article Tirage et diffusion de la presse Disney en France en 2008), les magazines français de BD Disney tentent de séduire leurs lecteurs et d'en attirer de nouveaux grâce à de nouvelles formules.


Après Super Picsou Géant qui a, en mai, quelque peu modifié son contenu sans en faire de grande communication (disparition du Couac remplacé par des gags de bandes hebdomadaires), c'est au tour du Journal de Mickey d'évoluer, 6 ans après le lancement de la formule précédente (n°2640 du 22/01/2003).


Disney Hachette Presse annonce dans un communiqué de presse que le Journal de Mickey n°2969 du 13 mai 2009 marquera le début d'une nouvelle formule. La maquette change, une signalétique basée sur des codes couleurs est mise en place et les actualités prennent désormais plus d'importance.

 

 

Dans cette période de morosité économique mondiale (voir article La crise des BD Disney : des comics pas comiques ! ), souhaitons que cette nouvelle formule corresponde aux attentes du plus grand nombre de ses lecteurs et qu'elle rencontre le succès.




Le communiqué de DHP est le suivant :



Depuis sa création en 1934, le Journal de Mickey n'a cessé d'évoluer pour s'adapter aux attentes de ses lecteurs. Avec cette nouvelle formule enrichie et très visuelle, le Journal de Mickey demeure ainsi plus que jamais le titre référent des 8-13 ans.


Un sommaire plus clair, pour plus d'échanges, de découvertes et de plaisir 


Le magazine, qui rassemble chaque semaine plus de 1,8 million de lecteurs, est désormais découpé en 3 parties immédiatement -identifiables, grâce au nouveau code couleur des têtières. Et dans chaque cahier, le lecteur retrouve aussi toutes ses BD préférées.


■Le jaune, la couleur de l'échange avec le lecteur
Télévision, Internet, cinéma... Le jeune public est aujourd'hui très friand - et consommateur - d'images. Parce qu'il s'adresse à des lecteurs exigeants et informés, ce premier cahier se veut très visuel et consacre ses premières pages à l'image. Ainsi, si le magazine s'ouvre toujours sur la photo-poster à détacher d'une célébrité, la double page qui suit est désormais consacrée à une photo insolite et spectaculaire. Le Journal de Mickey nouvelle formule met également ses lecteurs en avant: la rubrique "Dans la boîte" répond à leurs questions, donne des astuces et satisfait leur besoin de tout savoir sur le monde qui les entoure: pourquoi un chien a-t-il la truffe froide? Quelle est cette traînée blanche que les avions laissent dans le ciel? N'oublions pas le célèbre "Pour ou Contre", -source de débats enflammés sur des sujets comme "se rendre à l'école à vélo?"Et c'est l'hilarante page "Blogablag" qui clôt ce cahier, en proposant une mine de farces à faire à ses amis, mais aussi des blagues envoyées par les lecteurs.


■En vert, le meilleur de la BD
On ne change pas une équipe qui gagne! Les lecteurs ont donc toujours rendez-vous avec les personnages Disney (Mickey, Picsou, Dingo), mais aussi avec la crème de la BD d'humour: Ducobu, Titeuf, les P'tits Diables, Parker & Badger, les Profs, les blagues de Toto et même une BD en anglais.


■Le rouge, la couleur des actus
Avoir 8 à 13 ans en 2009, cela signifie être connecté au monde qui nous entoure.

À l'affût -d'actualités sur la musique, le cinéma et le sport, nos lecteurs se sentent aussi -concernés par la marche du monde.
Les sciences, le développement durable, les jeux vidéos et les bonds -technologiques propres à notre époque... Autant de sujets qui les passionnent et n'ont presque plus de secrets pour nos experts en herbe. La nouvelle formule va donc encore plus loin avec sa rubrique "Zap Actu", trois pages de news pour tout savoir sur notre époque.
Retrouvez aussi des reportages passionnants - les toiles d'araignées, les pompiers, la Formule 1, les sous-marins - et des interviews de personnalités.
Et chaque numéro s'achève par six fiches thématiques (TV, Histoire, nature, recettes de cuisine, sciences et technologies), à découper et à collectionner.


■Le bleu, la couleur des loisirs
Les 8-13 ans sont de vrais dingues de séries télé. Interviews, potins... la page "Téléscoops" les informe des dernières actus sur les stars du petit écran. Et pour faire son choix parmi la pléiade de programmes, la double page "plateau télé" propose une sélection de fictions, reportages, émissions de variétés, dessins animés ou retransmissions, à ne pas manquer.

Que serait le Journal de Mickey sans ses pages de jeux? Sudokus, jeux de lettres, quiz, différences, énigmes... Pas moins de sept pages par semaine sont consacrées à la gymnastique des neurones.


■Le plein d'événements!
Au rythme de l'actualité, d'exceptionnelles maquettes à monter sont offertes aux -lecteurs. Ainsi un bateau pirate à l'occasion de la sortie de "Pirates des Caraïbes", une maquette de l'Élysée au moment des présidentielles... Et dans le numéro du 8 juin, une maquette du mythique Concorde marquera l'ouverture du salon du Bourget!

Chaque année, le journal donne la parole à un jury de 16 enfants à travers son Grand prix des lecteurs, qui récompense les auteurs de BD et de romans marquants de la littérature jeunesse. Créé pour donner aux jeunes le goût de lire et d'écrire, ce Grand prix est devenu un rendez-vous -incontournable de la fin d'année.

Enfin, chaque année, le Journal de Mickey publie le palmarès des personnalités préférées des 7-14 ans. Réalisée avec l'IFOP, cette enquête permet de mieux connaître et de mieux -comprendre l'univers de référence des jeunes.

 

 

Source :

Communiqué de presse DHP


Voir les commentaires

Publié le 5 Mai 2009


Peu de collectionneurs de BD Disney connaissent la revue Confessions dont le numéro 1 sorti en mai 1936 est reproduit ci dessous.

 



En regardant cet exemplaire de plus près, les spécialistes du Journal de Mickey dit "avant-guerre" y reconnaîtront le numéro 82 daté du 10 mai 1936. Tout y est identique sauf le titre et la mention "1re ANNEE - N°1" 

S'agit-il d'une erreur de composition ? D'un essai pour une nouvelle revue pour la jeunesse ? D'un clone du Journal de Mickey à diffusion confidentielle ?

Vous n'y êtes pas du tout ! Ce numéro unique conservé à la Bibliothèque Nationale de France n'a été imprimé que pour garantir la propriété intellectuelle du titre "Confession" ! Il n'a pas connu de diffusion commerciale. Paul Winkler (le créateur du Journal de Mickey), projetait alors de lancer un magazine de presse du coeur. Finalement, ce magazine sera publié, à partir du 13 mai 1938, sous le titre de Confidences .


Comme dirait Pierre Desproges :  "Etonnant, non ?"



Sources :

Le collectionneur de Bandes Dessinées n°13 (septembre 1978)
Site de la BNF : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32746858n/PUBLIC


Voir les commentaires