Publié le 30 Juillet 2008

Pour les vacances, voici le 3ème numéro de cette revue pour vous faire profiter de quelques informations parues sur le net et qui vous donneront envie d'en savoir plus.




Gotlib chez Disney ?

Dans un article de son encyclopédie, consacré à Gotlib, Neuvieme-art.com, site dédié aux bandes dessinées, mangas et autres comics, nous apprend que le grand Gotlib a débuté au Journal de Mickey comme lettreur dans les studios d’Edi-Monde.

En
savoir plus sur :
Neuvieme-art.com



Le temps c'est de l'argent, mais les montres valent de l'or !

  La marque italienne TCM (TierraCieloMare) a créé en hommage aux 60 ans de Picsou une montre « financière » qui donne les heures des grandes places boursières mondiales. Attention c'est une édition limitée (500 exemplaires) et ce n'est pas à la portée du premier Donald venu (980 euros) !

Lire plus de détails sur World Tempus



Rétine : le festival des requins marteaux de BD a accueilli Pascal Pierrey

Fin juin, le 9ème festival de BD d'Albi a accueilli Pascal Pierrey, le rédacteur en chef de Picsou Magazine pour parler d'initiation aux scenarii, de dessin ou à de l'invention de gadgets.

Voir l'article de
La Dépêche du Midi



Piratage de magazines : les magazines français consacrés aux BD Disney sont désormais touchés

Après les CD et les DVD, voici que fleurissent actuellement des groupes de pirates d'un genre nouveau : des pirates de presse et de magazines. Ils scannent les pages et les diffusent au format pdf. Picsou magazine ou le Journal de Mickey font partie des magazines piratés.

Aller plus loin avec
Zataz.com




Le magazine Donald Duck est le magazine le plus populaire chez les étudiants néerlandais

Une étude nationale sur les étudiants a montré que 10% d'entre eux lisent Donald Duck le magazine néerlandais consacré aux BD Disney. Qui a dit que les BD Disney n'étaient que pour les enfants ?

Source : NIS News Bulletin



Robert Crumb reconnaît Carl Barks comme un des ses maîtres à dessiner

Dans une interview donnée au site littéraire du Nouvel Observateur, Robert Crumb passe en revue ses âges d'or. Questionné sur les personnes qui l'ont le plus influencé il cite spontanément Carl Barks, Walt Kelly et bien d'autres.

Lire l'interview sur :
bibliobs.com

 

Quand Mickey faisait de la publicité pour un dentifrice

Une page de BD publicitaire rare ! Il s'agit d'une campagne publicitaire publiée (probablement sans l'autorisation de Disney) en 1938 dans les journaux finlandais Hufvudstadsbladet et Social Democrat. L'artiste s'est inspiré de strips et du style de Floyd Gottfredson.


A voir sur le
forum DCF




Plein les yeux !

Pour terminer en beauté voici deux liens :



Modèles de personnages Disney



Quelques peintures de Floyd Gottfredson



Voir les commentaires

Publié le 4 Juillet 2008

(Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)
 


Qui d'entre vous n'a jamais rêvé de se promener dans les décors d'une BD de ses héros préférés ?


Bertrand Lavier, artiste autodidacte et avant-gardiste né en 1949, à la fois peintre et sculpteur, s'est fortement intéressé au rapport entre art et réalité. Dans les années 1990, il a créé en trois dimensions les oeuvres d'art et le décor d'une histoire de Mickey intitulée "Traits très abstrait / The Artistic Thief" (S73215) parue dans le numéro 1279 du Journal de Mickey du 2 janvier 1977 !

Mais avant de réaliser ces scultptures, Bertrand Lavier a fait appel en 1994 à v-i-n-c-e-n-t, un artiste précusrseur intéressé par les modélisations numériques en 3D. A partir de chaque case de la BD, v-i-n-c-e-n-t modélise les oeuvres d'art en 3D. Imanginez le travail, car d'une case à l'autre, la même scultpure n'est jamais exactement dessinée avec les mêmes proportions.


De ce premier travail sur ordinateur, l'artiste créera une salle d’exposition virtuelle. Les Cahiers du Musée national d’art moderne Centre Pompidou publieront dans leur numéro 47 (printemps 1994) des photos en noir et blanc de cette expo virtuelle. Ces photos, volontairement ambigües troublent le spectateur : s'agit-il de véritables oeuvres d'art ou s'agit-il d'une véritable allucination visuelle ?

 

Le pas du virtuel au réel sera rapidement franchi. Depuis lors, de nombreuses expositions ont permis de découvrir ses oeuvres à travers le monde.


 

Dessinée par Sergio Asteriti, l'histoire qui a inspiré Bertrand Lavier vaut le détour à plus d'un titre :

- Le scénario tout d'abord. Même si l'auteur est inconnu à ce jour et même s'il s'agit d'une énième enquête de Mickey, le cadre (un musée d'art moderne) et la façon dont Mickey mène l'enquête avec Minnie a quelque chose d'original. Le scénario est plutôt bien construit. Alors que Mickey croit démasquer le voleur une première fois, l'histoire rebondit.


- Le découpage des cases est également remarquable. Souvent, une action et son décor sont découpés sur trois cases, ce qui donne un cachet quelque peu surréaliste à la BD.

- Les oeuvres d'art enfin, sont très réussies. Les oeuvres modernes sont pleinement ancrées dans la mode du début des années 1970 mélangeant formes arrondies,  formes géométriques à angles droits et couleurs vives (on remerciera le coloriste du Journal de Mickey).


A noter tout de même que cette histoire a été republiée dans Picsou Magazine 159 de mai 1985. Hélas, cette réédition n'est pas à la hauteur de celle du Journal de Mickey de 1977. En effet, les cases sont retaillées et remontées, la plupart sont recadrées, ce qui a pour conséquence de masquer la plupart des oeuvres d'art. Enfin, le coloriste de l'époque a été moins bien inspiré quant au choix des teintes et des couleurs.


Ceux d'entre vous qui connaissent bien les BD Disney savent que ce n'est pas la première fois que Mickey entre dans un musée d'art moderne. En effet, en 1952, dans les Belles Histoires de Walt Disney, est parue "Mickey et Goufy au musée" (
W OS  362-03). Cette histoire où sont déjà dessinées de nombreuses oeuvres d'art moderne a peut-être été la source du scénario de "Traits très abstrait / The Artistic Thief" (S73215).



Vous trouverez ci dessous des photos des oeuvres de Bertrand Lavier réalisées en résine en parallèle des vignettes de l'histoire qui l'a inspiré.





Cette sculpture jaune à trois trous sur pied conique est à l'entrée du musée (dans la BD), voir case ci-contre.
(Photo Artnet)


(Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)
 


 



Sculpture blanche avec un trou aux formes arrondies posée sur une table basse : voir case ci-dessous.
(Photo Artnet)



(Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)




 
 


Sculpture blanche à 2 trous aux formes arrondies posée sur un socle : voir case ci dessous.
(Photo Artnet)

 

 (Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)

 

 




 

A droite sur mur jaune : Tableau rond avec traits et demi-cercle : voir case ci-contre (rotation à 180°)

A gauche sur mur vert : Tableau en trois parties rectangulaire : voir case ci-dessous

(Photo Cnap)

(Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)

 

 



(Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)




 


 

Sculpture grise à un trou sur piédestal : voir case ci-contre(couleur jaune)
Tableau rond avec traits et tâches, sur mur jaune : voir case ci-dessous
(Photo Cnap)

 
(Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)

 (Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)


 


 
Tableau rond (au centre de l'image) avec traits de couleurs : voir case ci-contre.

Tableau rectangulaire au fond à gauche : voir tableau rectangulaire à droite de la case ci-dessous
(Photo Mamco)

 

 

 (Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)

(Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)

 


 
Tableau rectangulaire à droite sur mur vert (arcs de cercles) : voir case ci-dessous
(Photo Mamco)


(Case issue du Journal de Mickey n°1279 de janvier 1977)







Bref il s'agit d'une belle rencontre entre deux artistes et deux mondes qui avaient peu de chance de se rencontrer. Notez très souvent le sens du détail pour la reproduction en réel des tableaux de la bande dessinée.


 

 
(Photo R u experienced ?)







Un Grand Merci à Olivier Michelet pour l'information de base qu'il a porté à ma connaissance.
Un Grand Merci également à v-i-n-c-e-n-t qui m'a contacté le 14/07/2014 pour apporter les précisions ajoutées plus haut.

Sources :

En savoir plus sur l'histoire Traits très abstrait / The Artistic Thief  (S73215)
Les publications de l'histoire dans Inducks

 

En savoir plus sur les oeuvres présentées  :
http://v-i-n-c-e-n-t.com/walt-disney-productions/
http://www.editions-dilecta.com/fr/livres/143-walt-disney-productions.html
http://slash-paris.com/en/evenements/bertrand-lavier-walt-disney-productions-1947-2013
http://www.huffingtonpost.fr/alexia-guggemos/exposition-bertrand-lavier_b_3980851.html

 
En savoir plus sur Bertrand Lavier :
http://www.evene.fr/celebre/biographie/bertrand-lavier-5395.php
http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertrand-lavier/


 

En savoir plus sur v-i-n-c-e-n-t :
http://v-i-n-c-e-n-t.com/bio-expos-presse/

 

Sources photos :

Artnet : http://www.artnet.com/Galleries/Artists_detail.asp?gid=723&aid=10171 et http://www.artnet.de/artist/10171/bertrand-lavier.html
Mamco (Musée d’art moderne et contemporain de Genève)  : http://www.mamco.ch/artistes_fichiers/L/lavier.html
Cnap (Centre national des arts plastiques) : http://www.cnap.culture.gouv.fr/index.php?page=journal&rep=journal&numJournal=4&journal=la-france-invitee-au-mexique
R u experienced ? : http://www.r-u-experienced.net/2008/05/bertrand-lavier.html

Voir les commentaires

Rédigé par Pmspg

Publié dans #Histoires Disney