Publié le 31 Décembre 2007

 

 

Voici quelques dessins "animés" de nos personnages de BD favoris trouvés sur You Tube.

 

Merci à Donducky pour l'information et à Henrieke Goorhuis pour la mise à disposition des vidéos. C'est une jeune dessinatrice Hollandaise, née en 1990, fan entre autres des personnages de BD Disney. Appréciez le talent !

 

A ce jour elle a déjà vendu à Sanoma une histoire en 1 page qui n'a pas encore été publiée, réalisé une couverture pour le magazine Donald Duck d'octobre 2007 aux Pays Bas (voir ci-contre) et a un projet d'histoire en 2 pages sur un script de Evert Geradts. 

 

Talent à suivre !

 

 

 

 

 

 

 

Sources : YouTube et Mail personnels avec Henrieke Goorhuis

En savoir plus : 
HenriekeKiki sur YouTube
HenriekeKiki sur DeviantArt
Page Inducks

Voir les commentaires

Publié le 29 Décembre 2007

En 1980, Gérard Lenorman chantait "Si j'étais président" (Paroles et Musique: Pierre Delanoé, Gérard Lenorman © Caroline Melody).

 

 

Les personnages Disney se taillaient une belle part des portefeuilles ministériels : Mickey premier ministre, Picsou au Ministère des Finances, Zorro au Ministère de la Justice et Minnie au Ministère de la Jeunesse et des Sports.

 

Pour les nostalgiques ou ceux qui n'ont pas connu cette chanson, en voici les paroles :

 

Il était une fois à l'entrée des artistes
Un petit garçon blond au regard un peu triste
Il attendait de moi une phrase magique
Je lui dis simplement : Si j'étais Président


Si j'étais Président de la République
Jamais plus un enfant n'aurait de pensée triste
Je nommerais bien sur Mickey premier ministre
De mon gouvernement, si j'étais président
Simplet à la culture me semble une évidence
Tintin à la police et Picsou aux finances
Zorro à la justice et Minnie à la danse
Est c'que tu serais content si j'étais président ?
Tarzan serait ministre de l'écologie
Bécassine au commerce, Maya à l'industrie,
Je déclarerais publiques toutes les patisseries
Opposition néant, si j'étais Président


Si j'étais Président de la République
J'écrirais mes discours en vers et en musique
Et les jours de conseil on irait en pique-nique
On f'rait des trucs marrants si j'étais Président
Je recevrais la nuit le corps diplomatique
Dans une super disco à l'ambiance atomique
On se ferait la guerre à grands coups de rythmique

Rien ne serait comme avant, si j'étais président
Au bord des fontaines coulerait de l'orangeade
Coluche notre ministre de la rigolade
Imposerait des manèges sur toutes les esplanades
On s'éclaterait vraiment, si j'étais président !

 

{Chœur enfants :}
Si t'étais Président de la République
Pour nous, tes p'tits copains, ça s'rait super pratique
On pourrait rigoler et chahuter sans risques
On serait bien contents si t'étais Président



Je s'rais jamais Président de la République
Vous les petits malins vous êtes bien sympathiques
Mais ne comptez pas sur moi pour faire de la politique
Pas besoin d'être Président, pour aimer les enfants.



la la la la la ..........

 

Le 18 décembre 2007, François Hollande, premier secrétaire du Parti Socialiste a laché dans une conférence de presse : "Nicolas Sarkozy a dit qu'il n'était plus le père Noël. Il est devenu, si je puis dire, l'oncle Picsou".


Quel bel hommage rendu à Picsou pour ses 60 ans que de l'inviter dans le débat politique Français !

 

Sources : Paroles.net
              Le Nouvel Obs du 19/12/2007

Voir les commentaires

Rédigé par Pmspg

Publié dans #Disneymania

Publié le 17 Décembre 2007


Copyright Lucasfilms

 

C'était comme on le dit parfois une "légende urbaine". On murmurait parmi les fans de Carl Barks que George Lucas avait été inspiré pour les aventures d'Indiana Jones par les aventures de Picsou créées par le fameux "Duckman". Mais désormais, cette légende n'en est plus une : c'est une réalité.

 

 

Brian Cronin, dans son article "Comic Book Urban Legends Revealed #133" daté du 13 décembre 2007, a cherché les indices lui permettant de prouver que la scène d'ouverture des "Aventuriers de l'Arche perdue" était bien un hommage de Lucas à Carl Barks.

 

 

Il a contacté Edward Summer, auteur, réalisateur de films et journaliste qui a participé à l'élaboration du livre hommage à Carl Barks "Walt Disney’s Uncle Scrooge McDuck : His Life and Times" dans lequel George Lucas signe une préface.

 

Voici le texte original de la préface écrite par George Lucas.

 

 

AN APPRECIATION

 

By George Lucas

 

 I think the reason Carl Barks's stories have endured and have had such interna­tional appeal is primarily their strength as good stories. Yet on a deeper level, they display American characteristics that are readily recognizable to the reader: ingenuity, integrity, determination, a kind of benign avarice, boldness, a love of adventure, and a sense of humor. Even the foreign reader is given a certain perspective on American culture.

 

 

 

Sociologists have studied comics as reflections of the society of their times. In addition to the artistic pleasure given by comic stories and drawings such as Carl Barks's, comic art has something to say about the culture that produces it.

 

 

 

What I think I enjoy most about Uncle Scrooge is that he is so American in his attitude. These comics are one of the few things you can point to that say: like it or not, this is what America is. And it is for just this reason that they are a priceless part ofourliterary heritage.

 

 

 

 Marin County, California

 I grew up in a time when television was just beginning to present itself in the American living room. Prior to that, comics were my main form of home entertain-ment Sort of the very first comics I obtained were written by Carl Barks. I had a subscription to Walt Disney's Comics and Stories and liked the Scrooge character so much that I immediately went out and bought ail the Uncle Scrooge comics I could find on the newsstand.

 

 

My greatest source of enjoyment in Carl Barks's comics is in the imagination of his stories. They're so full of crazy ideas— unique and special and bizarre—not in the contemporary sense of bizarre but in the sense that, to a child during the fifties, they were extremely exotic.

 

 

The stories are also very cinematic. They have a clear beginning, middle, and end, and operate in scenes, unlike many comic strips and books. Barks's stories don't just move from panel to panel, but flow in sequences—sometimes several pages long—that lead to new sequences.

 

 

Carl Barks's world view involves poking fun at the materialistic tendencies that ail people have and praising their more so­ciable, brotherly aspects. Donald Duck and Huey, Dewey, and Louie (especially as Junior Woodchucks) are ail other-oriented, generous, and charitable. While Scrooge is an individualistic miser, the others participate more in the family relationship. Scrooge uses Donald and the nephews for help, but he is really separate—yet never really opposed to them. (There is the example of the Beagle Boys as real thieves for contrast. ) The lure of material things is clearly a main theme throughout ail of the Scrooge stories.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cette époque, George Lucas lui avait affirmé que la scène de l'énorme boule au début du film "Les Aventuriers de l'Arche perdue" était bien un homage conscient à l'histoire "Les Sept Cités de Cibola / The Seven Cities of Cibola” de Carl Barks.


 

 

Par ailleurs, dans l'histoire "The Prize of Pizarro / Sur la piste des conquistadores", on peut également retrouver des pièges similaires à ceux qu'on peut voir dans le film.

 

 

Y aura-t-il d'autres clins d'oeil à Picsou et à Carl Barks dans le quatrième épisode d'Indiana Jones ? Réponse en 2008 avec Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal !

 

 

Sources : Comic Book Urban Legends Revealed du site Comic Book Ressources
               Site officiel Indiana Jones
               The Internet Movie Database : Biography for Carl Barks

En savoir plus :
Dvdrama.com : La Saga Indiana Jones : Les scènes cultes 
                        
Dial B for Blog : Duck Tales : Raiducks of the Lost Ark !
                        Comic Book Urban Legends Revealed du site Comic Book Ressources

Voir les commentaires

Rédigé par Pmspg

Publié dans #Disneymania

Publié le 15 Décembre 2007


L'Oncle Picsou ne pouvait rêver meilleur cadeau d'anniversaire !
 
Pour ses 60 ans, il vient enfin d'être reconnu par le magazine Forbes comme le personnage de fiction le plus riche du monde (après avoir été classé 3ème en 2006 - voir article)

Sa fortune est estimée à 28,8 Milliards de Dollars.
 
Pour information, voici la liste des 15 personnages dans l'odre des richesses décroissantes.
  1. 1   Scrooge McDuck
    2   Ming The Merciless
    3   Richie Rich
    4   Mom
    5   Jed Clampett
    6   C. Montgomery Burns
    7   Carter Pewterschmidt
    8   Bruce Wayne
    9   Thurston Howell III
    10 Tony Stark
    11 Fake Steve Jobs
    12 Gomez Addams
    13 Willy Wonka
    14 Lucius Malfoy
    15 Princess Peach


En savoir plus : Le site de Forbes   
Le classement       
    L'article sur Picsou 
Pmspg plus rapide sur l'info que le Figaro du 21/12/2007

Voir les commentaires

Rédigé par Pmspg

Publié dans #Disneymania

Publié le 5 Décembre 2007

 

SOIXANTE ET UN NOËLS AVEC ONCLE PICSOU

 (Les commentaires qui suivent sont ceux de Don Rosa, traduits en Français ) 

 

Voir l'illustration n°11

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°1

 

 

Ainsi le 12ème poster devrait paraître pour Noël, le véritable et très exact 60ème anniversaire de la première apparition de Picsou ! La première apparition de Picsou s'est produite dans une histoire de Noël ! En fait, le nom choisi par Barks pour son nouveau personnage (dans les originaux américains) était « Scrooge » d’après le personnage de « A Christmas Carol » de Charles Dickens… Le « Ebenezer Scrooge » de Dickens n’était pas particulièrement riche, il était juste cupide et aigri. Si Picsou était apparu pour la première fois à n’importe quelle autre période de l’année, Barks l’aurait probablement prénommé "John Rockerduck (Flairsou)" ou d’un nom qui aurait indiqué un personnage * riche *. Mais Barks a donné à son personnage un nom de Noël… Ainsi donc, je ne pouvais faire autrement que de réaliser ce poster final représentant Picsou en personnage de Noël, créé pour une histoire de Noël. Et c’est maintenant sa soixante et UNIEME apparition pour Noël !

 

NDLR : Don Rosa a eu l’idée de faire du 12ème poster un poster sur le thème de Noël suite à un échange d’e-mails avec le fan de Canards norvégien Sigvald Grøsfjeld webmaster du site http://duckman.pettho.com/ qui avait listé les célèbres histoires de Picsou de Barks qui n’étaient pas présentes dans les 11 premiers posters, y compris des histoires de Noël.  

 

En tournant dans le sens des aiguilles d'une montre depuis le coin gauche en haut de l'image.

 

 

Case issue de Picsou Magazine n°311 (Décembre 1997)

a) Dans les coins hauts à gauche et à droite de la page apparaissent Picsou offrant à Donald le déguisement d’ours porté dans cette première histoire. « Christmas on Bear Mountain / Noël sur le Mont Ours » (DONALD DUCK FOUR COLOR #178)

--o0o--

 

b) Remplissant toute la page au delà, voici la scène où Picsou mène sa parade des « Douze jours de Noël » dans l’histoire «  The Thrifty Spendthrift / L'économe dépensier » (UNCLE $CROOGE #47)

Case issue de Picsou Magazine n°312 (Janvier 1998)

 

 

 

 

  

--o0o--

 

 

c) Un cheval sommairement déguisé en renne, tirant un traîneau loué (visible de l’autre côté de la page) dans « Letter to Santa / La lettre du père Noël »    (WALT DISNEY'S CHRISTMAS PARADE #1)

 

 

Case issue de Picsou Magazine n°332 (Décembre 1998)

NDLR : Remarquez que Don Rosa a recomposé cette scène. En effet, dans l’histoire de Carl Barks, les neveux ne vont pas porter leur lettre au père Noël, puisqu’ils l’ont remise à Donald qui a lui même oublié de la poster.

 

 

--o0o--

 

d) Donald tente de tromper Oncle Picsou pour avoir un repas de Noël gratuit en se déguisant lui même en homme d’affaire millionnaire et ami de Picsou dans « Turkey with All the Schemings / Le réveillon des magnats  » (WALT DISNEY'S COMICS AND STORIES #148)

Cases issues de Picsou Magazine n°335 (Décembre 1999)

 

 

 

 

 

--o0o--

e)  Une scène combinée de « Donald Duck and the Christmas Carol / Album Rose "Donald fête Noël" (1961)  » (LITTLE GOLDEN BOOK #D84) publié en 1960. Barks a réalisé les dessins pour ce livre d’histoires illustrées pour enfants racontant que les neveux de Picsou se déguisent en Fantômes des Noëls Passé, Présent et Futur et font vivre à leur oncle l’histoire qui arrive à son homonyme dans le conte de Dickens. 

Illustrations issues de Donald Duck and the Christmas Carol (1960)

--o0o--

 

 

 

 

f) Un arbre de Noël géant hissé en haut d’une Grande Roue près de l’Hôtel de Ville de Donaldville dans « Christmas in Duckburg / Les mésaventures d'un sapin de Noël » (WALT DISNEY'S CHRISTMAS PARADE #9)


Cases issues de Picsou Magazine n°383 (Décembre 2003)

 

 

 

--o0o--

 

 

 

 

 

g) Un train en modèle réduit sauve un peu d’argent perdu par Picsou dans « A Christmas for Shacktown / Noël pour Pauvreville »   (DONALD DUCK FOUR COLOR #367)

 Cases issues de Picsou Magazine n°347 (Décembre 2000)

 

 

--o0o--

 

 

 

 

h) Nos canards se réjouissent d’un Noël blanc (dû à des cendres volcaniques) sur une île tropicale à la recherche de perles noires dans «The Black Pearls of Tabu Yama / Noël à Disneyland » (CHRISTMAS IN DISNEYLAND #1)

 

 Cases issues de Picsou Magazine n°395 (Décembre 2004)

 

--o0o--

 

 

 

i) Une recherche sous-marine pour retrouver un paquebot coulé dans « Search for the Cuspidoria / 20000 cadeaux sous les mers ! »   (WALT DISNEY'S COMICS AND STORIES #172)

 Cases issues de Picsou Magazine n°411 (Avril 2006)

 

 

--o0o--

 

j) Picsou forçant Donald à se déguiser en Père Noël au rabais pour tromper Riri Fifi et Loulou dans « Letter to Santa / La lettre du père Noël »    (WALT DISNEY'S CHRISTMAS PARADE #1)

 

Case issue de Picsou Magazine n°332 (Décembre 1998)

NDLR : Là aussi, Keno Don Rosa a recomposé la scène. Dans l'histoire originale, on ne voir pas Donald habillé en père Noël et assis sur le traineau loué. 

--o0o--

 

* Scène Centrale

Un image « générique » d’un Picsou souriant, portant une couronne de Noël faite de dollars.

 

--o0o--

 

LE COIN DU CHASSEUR DE DUCK

Regardez en haut des chapeaux de quatre des douze tambours, dans le coin gauche, en haut.

 

 

Voir l'illustration n°11

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°1

 

  

 

 

Les commentaires de Don Rosa en anglais :

"Poster 12 - Sixty-One Christmases with Uncle $crooge"

As the 12th pin-up would appear at Christmas, the true and exact 60th anniversary of $crooge's first appearance! The first appearance of $crooge was in a Christmas story in a Christmas issue! In fact, Barks' name for his new character (in the American originals) was "Scrooge" after the character in Charles Dickens' "A Christmas Carol"... Dickens' "Ebenezer Scrooge" was not especially wealthy, he was just greedy and sour. If $crooge McDuck had first appeared in a story at any other time of year, Barks probably would have named him "John Rockerduck" or a name indicating a *wealthy* character. But Barks had given his character a Christmas name... So my answer was to have the "big finish" pin-up spotlight $crooge McDuck as a Christmas character created for a Christmas story. And this is now his sixty-FIRST Christmas appearance!

Don Rosa got the idea of making the 12th poster a Christmas poster from an e-mail exchange of ideas with the Norwegian Duckfan Sigvald Grøsfjeld (WEB-master of these pages!!!) who listed the famous Barks $crooge stories that wasn't featured in the first 11 pin-ups - including several Christmas stories.

Clockwise from top-left:

In the upper left & right corners of the page appear $crooge offering Donald the Bear disguise worn in that first story Christmas on Bear Mountain (DONALD DUCK FOUR COLOR #178)

Spanning the entire page below that is the scene of $crooge leading his parade of the "Twelve Days of Christmas" from the story The Thrifty Spendthrift (UNCLE $CROOGE #47)

A horse poorly disguised as a reindeer, pulling a rented sled (seen on the opposite side of the page) in Letter to Santa (WALT DISNEY'S CHRISTMAS PARADE #1)

Donald tries to trick Uncle $crooge out of a free Christmas feast by disguising himself as a fellow millionaire businessman in Turkey with All the Schemings (WALT DISNEY'S COMICS AND STORIES #148<)/LI>

A combined scene from Uncle Scrooge's Christmas Carol (LITTLE GOLDEN BOOK #D84) published in 1960. Barks provided the art for this illustrated children's storybook about $crooge's nephews disguising themselves as the Ghosts of Christmas Past, Present & Future and causing their uncle to experience the Dickens story of his namesake character.

A giant Christmas Tree being hoisted atop a Ferris Wheel next to Duckburg City Hall in Christmas in Duckburg (WALT DISNEY'S CHRISTMAS PARADE #9)

A toy-train rescues some of $crooge's lost money in A Christmas for Shacktown (DONALD DUCK FOUR COLOR #367)

The Ducks enjoy a white Christmas (due to volcanic ash) on a tropical island while hunting black pearls in The Black Pearls of Tabu Yama (CHRISTMAS IN DISNEYLAND #1)

A submarine search for a sunken ocean liner in Search for the Cuspidoria (WALT DISNEY'S COMICS AND STORIES #172)

$crooge forcing Donald to dress up as a cut-rate Santa Claus to fool Huey, Dewey and Louie in Letter to Santa (WALT DISNEY'S CHRISTMAS PARADE #1)

Central scene:
A "generic" picture of a smiling $crooge wearing a Christmas wreath made out of $

D.U.C.K.-SPOILER:
Look at the top of the hats of four of the twelve drummers, at the upper left corner.

 

 

 

 

  

Voir l'illustration n°11

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°1

 

 

Voir les commentaires