Publié le 30 Novembre 2007

MISS TICK

 (Les commentaires qui suivent sont ceux de Don Rosa, traduits en Français ) 

 

Voir l'illustration n°10

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°12

 

Alors que les Rapetou voulaient la plus grosse part de l'argent de Picsou (en fait, tout !), cette femme fatale voulait la plus petite part... seulement une petite pièce de dix cents. Mais ce sou était LE SOU, la première pièce que Picsou ait jamais gagné. Selon le créateur de Miss Tick (et de Picsou) Carl Barks, elle voulait utiliser cette pièce pour la fondre dans une amulette magique qui lui donnerait, comme à Midas, le pouvoir de transformer tout ce qu'elle touche en or... * pas * parce que ce Sou avait des pouvoirs magiques en lui même, mais pour la raison opposée selon laquelle il avait l'importance que Picsou lui-même lui a donné en le portant sur lui depuis son enfance. (Un autre aspect du concept original de Barks à propos de Miss Tick que j'aime à rappeler sans cesse est qu'elle n'est * pas * la « sorcière » surnaturelle telle qu'elle est souvent décrite dans d'autres légendes... c'est une personne normale qui a étudié l'art mystique de la sorcellerie.)

Barks a seulement utilisé Miss Tick quelques années pendant sa carrière, de fin 1961 à mi 1964, puis ensuite a semblé revenir aux Rapetous comme seuls ennemis naturels de Picsou.

J'ai recueilli quelques poses classiques de Miss Tick issues d'histoires spécifiques, mais la plupart auraient bien pu apparaître dans n'importe quelle autre histoire de Miss Tick créée dans les 46 dernières années. Elles sont arrangées autour d'une scène centrale avec Miss Tick entrant une fois de plus en possession du Sou n°1, bien que nous sachions que c'est toujours de façon provisoire !

 

  

 

En tournant dans le sens des aiguilles d'une montre depuis le coin gauche en haut de l'image.

   

 

a) Attention ! Bombes à Plofs ! ("Ten Cent Valentine / Un sou pour la Saint-Valentin" -- WALT DISNEY'S COMICS & STORIES #258)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(case issue de Picsou Magazine n°384 de janvier 2004)

 

 

b) Le fameux repère de Miss Tick sur les pentes du Vésuve en Italie (j'ai collé un autre volcan dans le lointain, pour faire un effet).  Deux espions envoyés par Picsou pour mettre le repère sous surveillance ne le quittent pas des yeux. ("The Many Faces of Magica deSpell / Les 1 000 visages de Miss Tick" -- UNCLE $CROOGE #48)

(case issue de Picsou Magazine n°310 de novembre 1997)

 

 

 

 

   

(case issue de Picsou Magazine n°355 d'août 2001)

 

c) Dans une de leurs rares associations, Miss Tick lance un éclair vers la gabardine d'un Rapetou. ("The Isle of Golden Geese/L'île aux oies d'or" -- UNCLE $CROOGE #45)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d) Une des nombreuses fois où Miss Tick a quasiment failli réussir à fondre le sou n°1 pour faire son amulette. (dans une page précédente, j'ai déjà utilisé une scène de la méthode traditionnelle de fonte avec la lave du Vésuve.) ("Oddball Odyssey / L'excentrique Odyssée" -- UNCLE $CROOGE #40)

 

(case issue de Picsou Magazine n°404 de septembre 2005)

 

 

 

 

 

 

e) Un déguisement magique typique. ("For Old Dime's Sake / Pour l'amour d'un sou" -- UNCLE $CROOGE #43) 

l'attitude

le costume

(cases issues de Picsou Magazine n°333 d'octobre 1999)

 

 

 

 

 

 

f) Miss Tick utilise une belle technique de pêche à la mouche pour attraper le Sou de l'autre côté du dessin. ("Raven Mad / Le corbeau fou !" -- WALT DISNEY'S COMICS & STORIES #265)

 

(case issue de Picsou Magazine n°345 d'octobre 2000)

 

 

 

 

(case issue de Picsou Magazine n°333 d'octobre 1999)

 

g) La sorcière jette un sort pour ordonner à une météorite ardente venant du fin fond de l'espace de défoncer le dépôt de Picsou. ("For Old Dime's Sake / Pour l'amour d'un sou" -- UNCLE $CROOGE #43)

 

h) Miss Tick prend une pose sensuelle ! Sophia Loren, dévore ton coeur ! ("Oddball Odyssey / L'excentrique Odyssée" -- UNCLE $CROOGE #40)

(case issue de Picsou Magazine n°404 de septembre 2005)

 

 

 

  

 

i) La sorcière jette un autre sort, cette fois pour appeler une comète venant du ciel ! ("For Old Dime's Sake / Pour l'amour d'un sou" -- UNCLE $CROOGE #43)

(case issue de Picsou Magazine n°333 d'octobre 1999)

 

 

(case partielle issue de Picsou Magazine n°310 de novembre 1997)

 

j) Algorab, le corbeau de compagnie de Miss Tick jubile de voir Picsou qui semble avoir perdu. ("The Many Faces of Magica deSpell / Les 1 000 visages de Miss Tick" -- UNCLE $CROOGE #48)

  

 

k) Le lancer de pêche à la mouche de Miss Tick, vu de l'autre côté de la page, est sur le point d'accrocher le vieux n°1 d'un présentoir public (quel imbécile ce Picsou !) avec cette boulette de chewing gum. ("Raven Mad / Le corbeau fou !" -- WALT DISNEY'S COMICS & STORIES #265)

(NDLR : Cette partie de l'image est une pure invention de Don Rosa. Elle n'existe pas dans l'histoire originale de Carl Barks. Elle est probablement inspirée des cases suivantes.)

 

 

(cases issues de Picsou Magazine n°345 d'octobre 2000) 

 

 

 

l) Comment ne pouvais-je pas inclure une scène générique de préparation de potion ? ("The Many Faces of Magica deSpell / Les 1 000 visages de Miss Tick" -- UNCLE $CROOGE #48

(case entière issue de Picsou Magazine n°310 de novembre 1997)

 

 

 

 

 

 

 

 LE COIN DU CHASSEUR DE DUCK

 

Regardez dans les flammes de de la tête de la comète.

 

(A suivre ...)

 

 

 

Voir l'illustration n°10

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°12

 

Les commentaires de Don Rosa en anglais :

 

MAGICA DESPELL

While the Beagle Boys wanted the largest part of $crooge's money (all of it!), this femme fatale wanted the smallest part... only one thin ten-cent piece. But that dime was THE Dime, the first coin $crooge ever earned. According to Magica's (and $crooge's) creator Carl Barks, she wanted to use that coin to forge a magic amulet that would give her the Midas Touch...

*not* because the Dime had magical good-luck abilities of its own, but for the opposite reason of it having powers that $crooge himself had given the coin by handling it since his childhood. (Another aspect of Barks' original concept for Magica deSpell that I like to harp on is that she is *not* the supernatural "witch" she is often portrayed as in other tales -- she is a normal person who has studied the mystic art of sorcery.) Barks only used Magica for a few years of his career, from late 1961 to mid 1964, then seemed to go back to using the Beagle Boys as $crooge's only recurring villain(s). I picked some classic Magica poses from specific stories, but most of which might have
appeared in any Magica story created in the past 46 years. And they are arranged around a "generic" central scene of Magica again gaining possession of the #1 Dime, though we know it's, as always, only temporary!

CLOCKWISE FROM TOP-LEFT:

* Look out! FOOF BOMBS! ("Ten Cent Valentine" -- WALT DISNEY'S COMICS & STORIES #258)

* Magica's famous Sorcery Shoppe on the slopes of Mt. Vesuvius in Italy (I stuck some other volcano in the distance, for effect). Looking on are the two spies sent by $crooge to keep the shop under
surveillance. ("The Many Faces of Magica deSpell" -- UNCLE $CROOGE #48)

* Magica gives a Beagle Boy some lighting in his gabardines in a rare team-up. ("The Isle of Golden Geese" -- UNCLE $CROOGE #45)

* One of Magica's many near successes in melting the #1 Dime to make her amulet. (In an earlier page, I already used a scene of the traditional melting method using the fires of Vesuvius.) ("Oddball Odyssey" -- UNCLE $CROOGE #40)

* A typical magical disguise. ("For Old Dime's Sake" -- UNCLE $CROOGE #43)

* Magica uses a nice fly-fishing technique to glom the Dime on the opposite side of the drawing. ("Raven Mad" -- WALT DISNEY'S COMICS & STORIES #265)

* The sorceress casts a spell to summon a fiery meteor from outer space to smash the Money Bin! (U$ #43)

* Magica strikes a sexy pose! Sophia Loren, eat your heart out! (U$ #40)

* The sorceress casts another spell, this time to summon a comet from the heavens! (U$ #43)

* Magica's pet raven Ratface gloats at the seemingly defeated $crooge. (U$ #48)

* Magica's fly-fishing cast from the other side of the page is about to snag Ol' #1 from a public display (foolish $crooge!) with that wad of stickum! (WDC&S #265)

* How could I not include a generic potion-mixing scene? (U$ #48)



DUCKHUNTER SPOILER:
Look in the flames in the comet's head.

 

Voir l'illustration n°10

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°12

Voir les commentaires

Publié le 25 Novembre 2007

 

Le 14 novembre 2007 est sorti (paradoxalement orné d'un numéro 5, lire plus bas), le troisième opus des "Trésors de Picsou". Ce Hors Série Exceptionnel de Picsou Magazine qui poursuit l'intégrale de Keno Don Rosa, est consacré aux histoires que l'artiste a créées dans la période de 1993 à 1996.

 

Il rassemble les histoires suivantes :

The guardians of the lost library / Les gardiens de la bibliothèque perdue
From Duckburg to Lillehammer / Glisse à pic !
The treasury of Croesus / Le trésor de Crésus

The universal solvent / Le Dissoutou
The lost charts of Columbus / Les cartes perdues de Christophe Colomb
The incredible shrinking tightwad / Un problème de taille
The once and future duck / Fracture temporelle !
The treasure of the ten avatars / Le trésor des 10 Avatars
The last lord of Eldorado / King Eldorado !

 

 

 

 

 

 

 

 

Même si ce Hors Série est d'une qualité générale plutôt bonne, notons une énorme erreur de mise en page.

 

A la page 136 est publiée la planche n°10 de l'histoire "Fracture temporelle" en lieu et place de la  planche n°10 de l'histoire "Un problème de taille".

 

Un raté qui irritera plus d'un fan de Picsou et qui ternit quelque peu la bonne image de marque de ce hors-série.

Les fans retrouveront la page manquante dans le Picsou Magazine n°431 de décembre 2007. 

La mauvaise page

La page manquante

 

 

 

Si, avec ce numéro 5, Disney Hachette Presse passe d'un rythme de parution annuel à un rythme semestriel, c'est que ce hors-série rencontre depuis 3 ans le succès auprès de ses lecteurs.

 

 

 

Dans une brêve, parue en page 45 du Parisien/Aujourd'hui en France du 23/11/2007, sous le titre de "Les Trésors de Picsou sont de l'or en barre", Jean Charles Lajouanie, Directeur des rédactions de Disney Hachette Presse précise, à l'occasion de la sortie du 5e collector que les ventes du 4e numéro ont frôlé les 100 000 exemplaires (contre 80 000 exemplaires la première année).
Dès lors, Picsou Magazine qui fêtera le 5 décembre les 60 ans de Picsou avec un numéro spécial multipliera les parutions de son hors-série "les Trésors de Picsou"

 

N'en doutons pas, cette dernière nouvelle ravira les amateurs !

 

 

 

 

Puisque cet article est consacré au dernier Hors série de Picsou Magazine, je vous propose de remonter le temps et de passer en revue l'ensemble des Hors série qu'a connu le magazine, car des numéros hors série, Picsou magazine en a connu quelques uns.

 

Le premier et le plus célèbre date de juillet 1977, c'était un Hors Série du n°65 de Picsou Magazine qui s'appelait Super Picsou Géant. Il restera un hors-série pendant 22 numéros, jusqu'au n°132 bis de novembre 1982 avant de prendre son envol en tant que titre à part entière en mai 1983.

 

Ensuite, il a fallu attendre juillet 1995 pour que Picsou Magazine édite un hors-série spécial jeux de consoles 100% Disney. Deux numéros du même type sortiront avec le sous-titre "Playstation kids" en avril et décembre 1998.

 

Mais 1998 c'est aussi l'année de sortie d'un premier hors série volumineux (292 pages) sur la Jeunesse de Picsou de Keno Don Rosa.

 

 

 

 

Eté 2004, un nouveau Hors Série Exceptionnel de Picsou Magazine voit le jour. Il comporte 244 pages. Il s'agit, là encore, d'une réédition des premiers épisodes de la Jeunesse de Picsou. Un numéro 2 suivra, pour l'été 2005, où seront publiés les épisodes bis de la saga. L'été 2006, un numéro 3 commencera l'intégrale de Don Rosa (hors la Jeunesse de Picsou). Le 2ème tome de cette intégrale a été publié pendant l'été 2007 sous le numéro 4. Vous avez donc maintenant compris pourquoi le 3ème volet de cette intégrale porte le numéro 5 des Hors Série Exceptionnels de Picsou Magazine.

 

 

 

Pour être complet sur les Hors Séries de Picsou Magazine, il faut encore mentionner deux hors série particuliers.

 

 

 

- un Picsoudoku sorti en avril 2006 qui est comme son nom l'indique un livre de jeux de sudoku agrémenté de quelques bandes de BD.

 

- plus étrange encore, car il ne contient aucune BD de Canard, un Power Rangers Hors Série présenté par Picsou Magazine sorti en décembre 2005 (qui venait concrétiser le rachat par Walt Disney des droits sur les Power Rangers).

 

 

 

Sources : Inducks + Mail de Timon Timauvais du 23/11/2007 sur l'article du Parisen.

En savoir plus : Liste des Hors Série de Picsou Magazine sur Inducks

A lire également l'article de Gilles Ratier sur BDZoom

Voir les commentaires

Publié le 15 Novembre 2007

Sur BDthèque, un site incontournable pour tous les amoureux de BD, vous trouverez plusieurs séries d'albums de BD Disney commentées (fiche technique, résumé de l'histoire, liste des tomes la série, galerie de scans et avis de lecteurs) :

 - L'Univers Walt Disney (page générale)

 - La jeunesse de Picsou (de Don Rosa)

 - L'Age d'Or de Mickey (de Floyd Gottfredson)

 - Albums Dargaud sur Picsou (de Carl Barks)

 - Mickey à travers les siècles  (de Pierre Fallot et Pierre Nicolas)

 - Sélection BD Walt Disney (divers auteurs)

Pour en savoir plus :
Page d'accueil du site :
http://www.bdtheque.com/
Merci à Nijal pour cette information.

Voir les commentaires

Publié le 5 Novembre 2007

GRIPSOU

 (Les commentaires qui suivent sont ceux de Don Rosa, traduits en Français ) 

 

Voir l'illustration n°9

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°11

 

Pour moi, Gripsou est le plus formidable villain des histoires de Picsou, puisqu’il est, dans la tradition de tous les grands romans de gare, le « méchant double » de notre héros ! Mais si populaire qu’il ait été en tant que méchant, en 6 décennies d’aventures de Picsou, force est de constater que son créateur, Carl Barks ne l’a utilisé que 3 fois ! La première en 1956, la suivante, 3 ans plus tard, et ensuite une dernière fois sept bonnes années plus tard. Gripsou doit sa notoriété aux * nombreuses * histoires de Picsou crées par Egmont en, et pour, l’Europe. Mais puisqu’il s’agit de pages en hommage à Barks, cela me laisse avec la délicate tâche d’utiliser des scènes de ces trois * seules * histoires ! Bon, d’accord, essayons. Je commence avec une scène centrale d’un classique face à face générique entre les deux plus riches magnats du monde.

 

 

En tournant dans le sens des aiguilles d'une montre depuis le coin gauche en haut de l'image.

 

 

 

a) Un combat !  ("The Second-Richest Duck / Picsou contre Gripsou " -- UNCLE $CROOGE #15)

 

 

 

 

 

(cases issues de Picsou Magazine n°426 de juillet 2007)

 

 

 

 

 

b) Le dépôt de Gripsou dans son repaire dans la Vallée du Limpopo, en Afrique du Sud.  (“The Second-Richest Duck / Picsou contre Gripsou " -- UNCLE $CROOGE #15)  

 

 

(case issue de Picsou Magazine n°426 de juillet 2007)

 

 

(case issue de Picsou Magazine n°342 de juillet 2000)

 

c) Encore un combat ! ("The Money Champ / Le champion de la fortune " -- UNCLE $CROOGE #27)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d) Gripsou lançant des roquettes contre le jet de Picsou ! ("So Far and No Safari / Safari siffleur " -- UNCLE $CROOGE #61)

 

 

 

 

 

(cases issues de Picsou Magazine n°354 de juillet 2001)

  

 

 

e) Picsou (ou du moins son chapeau) touché par un jet de jus Jivaro (potion rétrécissante inventée par un sorcier) tiré par Gripsou. ("The Money Champ / Le champion de la fortune " -- UNCLE $CROOGE #27)

 

(cases issues de Picsou Magazine n°342 de juillet 2000)

 

 

 

f) La fin de la grande compétition de pelote de ficelles pour être l’homme le plus riche du monde. – Y a-t-il égalité ? (“The Second-Richest Duck / Picsou contre Gripsou " -- UNCLE $CROOGE #15)

 

(case issue de Picsou Magazine n°426 de juillet 2007)

 

 

 

 

g) Plus de combat… seulement de vives discussions ! (“The Second-Richest Duck / Picsou contre Gripsou " -- UNCLE $CROOGE #15)

 

 

 

(case issue de Picsou Magazine n°426 de juillet 2007)

 

 

 

 

h) La grande compétition des dollars d’argent pour être le Champion du Monde de la fortune ! ("The Money Champ / Le champion de la fortune " -- UNCLE $CROOGE #27)

 

(case issue de Picsou Magazine n°342 de juillet 2000)

 

 

 

 

(case issue de Picsou Magazine n°426 de juillet 2007)

 

i) Oh, non ! Ils se sont défaits de leurs liens ! Ils se querellent à nouveau !!! (“The Second-Richest Duck / Picsou contre Gripsou " -- UNCLE $CROOGE #15)

 

 

 

   

 

j) Le jet de Picsou touché par les roquettes de Gripsou du côté opposé de mon dessin ! Bien visé ! ("So Far and No Safari / Safari siffleur " -- UNCLE $CROOGE #61)

 

(même case issue du même Picsou Magazine n°354 du même mois de juillet 2001)

 

 

 

k) Gripsou tirant le rayon de potion rétrécissante vers Picsou avec son canon géant, lui même victime de la rupture de sa propre réserve à munitions ! ("The Money Champ / Le champion de la fortune " -- UNCLE $CROOGE #27)

 

 

 

(case issue de Picsou Magazine n°342 de juillet 2000) 

 

 

 

 

 

 

(case issue de Picsou Magazine n°426 de juillet 2007)

 

l) Le début de la grande compétion de pelotte de ficelles pour être l’homme le plus riche du monde (“The Second-Richest Duck / Picsou contre Gripsou " -- UNCLE $CROOGE #15) … mais le plus riche magnat sur terre, comme nous le savons tous, sera maintenant et pour toujours le Picsou de Carl Barks !!!

 

 

 

 

 

LE COIN DU CHASSEUR DE DUCK

Regardez dans les brins près de son pied dans la grande pelote de ficelles de Picsou.

(A suivre...)

 

 

 

 

Voir l'illustration n°9

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°11

Les commentaires de Don Rosa en anglais :

FLINTHEART GLOMGOLD

For me, Flintheart is the greatest $crooge villain since he is, in the tradition of all great pulp fiction, our hero's "evil twin"! But as famous a villain as Flintheart has become in 6 decades of $crooge McDuck adventures, the fact is that his creator Carl Barks only used Flinty three times! First in 1956, the next time over 3 years later, then one final time a full seven years after that. Flintheart has gained his real fame in the *many* $crooge stories created by Egmont in and for Europe. But since this is a series of Barks tribute pages, that leaves me with the tricky job here of using scenes from *only* those three stories! Well, okay, let's try it. I start with a central scene of a classic "generic" face-off between the world's two richest tycoons.

CLOCKWISE FROM TOP-LEFT:

* Fighting! ("The Second-Richest Duck" -- UNCLE $CROOGE #15)

* The Glomgold Money Bin at his home base in the Valley of the Limpopo, South Africa. (U$ #15)

* More fighting! ("The Money Champ" -- UNCLE $CROOGE #27)

* Flintheart firing rockets at $crooge's jet! ("So Far and No Safari" -- UNCLE $CROOGE #61)

* $crooge (or at least his hat) being hit with a glob of a witch doctor's shrink potion fired by Flintheart. (U$ #27)

* The end of the great string-ball competition to be Richest Man in the World -- it's a tie? (U$ #15)

* No more fighting... now only cussing! (U$ #15).

* The great silver dollar competition to be the World's Money Champ! (U$ #27)

* Oh, no! They got loose! They're at it again!!! (U$ #15)

* $crooge's jet being hit by Flinty's rockets from the opposite side of my drawing! Good aim! (U$ #61)

* Flintheart firing the shrink-potion glob at $crooge with his giant cannon, itself already a victim of its own ruptured ammunition pouch! (U$ #27)

* The beginning of the great string-ball competition to be Richest Man in the World (U$ #15) ...but the richest tycoon on earth, as we all know, will now and forever be Carl Barks' $crooge McDuck!!!



DUCKHUNTER SPOILER:
Look in the strands near his foot on $crooge's large ball-of-string.


Voir l'illustration n°9

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°11

Voir les commentaires

Publié le 1 Novembre 2007

LES ROYAUMES PERDUS DE PICSOU

 (Les commentaires qui suivent sont ceux de Don Rosa, traduits en Français ) 

 

Voir l'illustration n°8

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°10

 

Cette page est un hommage à tous les merveilleux mondes perdus et endroits singuliers que Carl Barks a créés pour les aventures de Picsou ! Ces scènes me donnent de plus en plus de plaisir au fur et à mesure que nous avançons, et celle-ci pourrait bien avoir été la plus amusante de toutes mais avec BEAUCOUP de @#$%& travail ! Le plus grand royaume perdu qu’à mon avis Picsou ait jamais visité est, de loin, la merveilleuse vallée de paix et d’harmonie, de lait et de miel : Tralla La ; en scène centrale. Je représente la vallée en la personne d’un chef Tralla Lalien (?) montrant à Picsou les merveilles de sa joyeuse terre.

(case issue de Picsou Magazine n°327 d'avril 1999)

   

 

En tournant dans le sens des aiguilles d'une montre depuis le coin gauche en haut de l'image.

 

 

(case issue de Picsou Magazine n°420 de janvier 2007)

 

 

a) A travers le haut de la page, je vous montre 3 châteaux et palais célèbres issus des aventures de Picsou. Le premier, même si il ne devrait pas faire partie des « royaumes perdus », et même s’il n’est pas très beau à voir, reste un des biens les plus importants dans la vie de Picsou : Le château des Mc Picsou (ou Mc Duck) sur une lointaine lande écossaise. ("The Old Castle's Secret / Le secret du vieux château " -- DONALD DUCK FOUR COLOR #189)

 

 

b) En haut, au centre, rien de moins que le château de Valhalla que Picsou a découvert sur une astéroïde errante. ("Mythtic Mystery / Une planète mysthorieuse " -- UNCLE $CROOGE #34)

(case issue de Picsou Magazine n°302 de mars 1997)

 

 

c) La lointaine cité de Colchide toute recouverte de brume où les Harpies gardent la toison d’or de Jason. ("The Golden Fleecing / À la recherche de la toison d'or " -- UNCLE $CROOGE #12)

 

(case issue de Picsou Magazine n°406 de novembre 2005)

 

 

 

d) Ensuite nous avons la cité perdue de Ankor Bat quelquepart dans la jungle d’Indochine. ("The City of Golden Roofs / La ville aux toits d'or" -- UNCLE $CROOGE #20)

(case issue de Picsou Magazine n°350 de mars 2001)

 

 

e) Et voici une nouvelle et  très belle vallée perdue, celle-ci cachant les mines d’or des anciens Incas (bien que Tralla La n’ait pas ces méchants pièges qui ont acueilli l’arrivée de Picsou) ("The Prize of Pizarro / Sur la piste des conquistadores " -- UNCLE $CROOGE #26)

 

 (case issue de Picsou Magazine n°356 de septembre 2001)

 

 

 

 

 

 

f) Sous les ruines de ce palais sur l’île de Crète, à la fin du fameux labyrinthe, a été trouvée la salle secrète du trône du Roi Minos, garnie de trésor. ("The Fabulous Philosopher's Stone / La pierre philosophale " – UNCLE $CROOGE #10)

 

(case issue de Picsou Magazine n°378 de juillet 2003)

g) Je n’aurais pas pu les contenir toutes dans cette petite vue, mais je vous offre au moins cinq des Sept Cités de Cibola ! (Histoire sans titre / « Les sept cités de Cibola »  - UNCLE $CROOGE #7)

(case issue de Picsou Magazine n°332 de septembre 1999) 

 

h) Ici vous voyez des régiments de Cracs et des Badaboums marchant vers les Cracs-Badaboums ! ("The Land Beneath the Ground / Rencontre avec les cracs-badaboums " – UNCLE $CROOGE #13)

 

 

(cases issues de Picsou Magazine n°390 de juillet 2004)

 

 

 

 

 

i) La cité perdue d’Atlantis entourée de ses baleines gardiennes. (Histoire sans titre / « Les mystères de l'Atlantide »  -UNCLE $CROOGE #5)

(case issue de Picsou Magazine n°379 d'août 2003)

 

 

  

 

 

j) Avec son célèbre tourbillon semblant mener droit vers Atlantis, je vous porpose la merveilleuse vallée de Tralla La (avece des murs montagneux, fortement rétrécis pour les faire rentrer dans cette étroite scène) (Histoire sans titre / « Des capsules pour Tralla La »  UNCLE $CROOGE #6)

(case issue de Picsou Magazine n°327 d'avril 1999)

 

 

 

 

 

 

 

LE COIN DU CHASSEUR DE DUCK

 

 

 

Dans la vallée Inca, regardez vers le plus proche des deux murs où la lame montée sur ressort attend les envahisseurs imprudents.

(A suivre ...)

 

 

Voir l'illustration n°8

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°10

Les commentaires de Don Rosa en anglais :

$CROOGE McDUCK'S LOST REALMS

This page is a tribute to all the wondrous lost lands and special places that Carl Barks created for $crooge McDuck's adventures! These scenes get more fun to do as we go along, and this one might have been the most fun of all... but a LOT of @#$%& work! The greatest lost realm that I think $crooge ever visited is easily the wonderful valley of peace and harmony, milk and honey, Tralla La; in the central scene, I represent the valley in the person of one of the Tralla Lalian (?) leaders as he shows $crooge the wonders of his happy land.

CLOCKWISE FROM TOP-LEFT:

* Across the page top I give you three famous castles/palaces from $crooge's adventures. First, even though it might not really be a "lost realm", and not even very pretty to look at, still, one of the
most important estates in $crooge's life is Castle McDuck on a remote Scottish moor. ("The Old Castle's Secret" -- DONALD DUCK FOUR COLOR #189)

* Top center is no less than the castle of Valhalla that $crooge encountered on an errant asteroid. ("Mythtic Mystery" -- UNCLE $CROOGE #34)

* The remote and mist-shrouded city of Colchis where the Harpies guard Jason's Golden Fleece. ("The Golden Fleecing" -- UNCLE $CROOGE #12)

* Here we have the lost city of Tangkor Wat somewhere in an Indochina jungle. ("The City of Golden Roofs" -- UNCLE $CROOGE #20)

* Here's another beautiful lost valley, this one hiding the gold mines of the ancient Incas (though Tralla La didn't have these nasty booby-traps that greeted $crooge's arrival). ("The Prize of Pizarro"
-- UNCLE $CROOGE #26)

* Below the ruins of his palace on the Isle of Crete, at the end of the famous Labyrinth maze, was found the treasure-filled secret throne room of King Minos. ("The Fabulous Philosopher's Stone" -- UNCLE $CROOGE #10)

* I couldn't fit them all in this tiny view, but I give you at least five of the Seven Cities of Cibola! (Untitled story in UNCLE $CROOGE #7)

* Here you can see regiments of Terries and Fermies marching through... Terry Fermy! ("The Land Beneath the Ground" -- UNCLE $CROOGE #13)

* The lost city of Atlantis surrounded by its guardian whales (Untitled story in UNCLE $CROOGE #5)

* With its famous whirlpool seeming to lead down to Atlantis, I give you the wonderful valley of Tralla La (with its mountainous walls severely shortened to fit them into the tiny scene). (another untitled
story in UNCLE $CROOGE #6)



DUCKHUNTER SPOILER:
In the Incan valley, look at the nearer of the two walls where the spring-loaded blade awaits unwary invaders.

Voir l'illustration n°8

Retourner à la liste des illustrations

Voir l'illustration n°10

Voir les commentaires